Portrait de la jeune fille en feu

19H30 | V0FR | 122’ CÉLINE SCIAMMA 2019 | FRANCE

Bretagne, 1770. Marianne est peintre et se rend dans la demeure d’une Comtesse, afin de réaliser le portrait de sa fille, Héloïse. Ce tableau symbolise l’engagement de la jeune femme envers un futur époux. Héloïse refuse de poser, espérant ainsi échapper à un mariage qu’elle ne souhaite pas. Marianne use de stratagèmes pour observer et comprendre son modèle, et la peindre à son insu. Dans la lumière et le vent, parmi les flammes et l’obscurité, des femmes se regardent, se lient, s’aiment et se portent.

César de la Meilleure Photographie 2020 en plus de 9 nominations dans d’autres catégories des Césars, nominé également aux BAFTA Awards et aux Golden Globes 2020.

Le 3 juin à 19h30 aux Cinémas du Grütli.

Wives

19H30 | V0STFR | 84’ ANJA BREIEN 1975 | NORVÈGE

Katja, Mie et Heidrun, trois amies d’enfance, se revoient lors d’une fête chez leur ancienne institutrice. À la suite de cette soirée, elles décident de ne pas rentrer chez elles, abandonnant enfants et maris, et poursuivent leur journée ensemble, loin de leur quotidien respectif. Dans les rues d’Oslo, elles mangent, boivent, rient et font le point sur leur vie et sur ce qu’elles veulent vraiment. Fortes de leurs retrouvailles, elles confrontent leurs insatisfactions et envoient balader leurs obligations.

Film gagnant du Prix du Jury Oecuménique du Festival du Film de Locarno en 1975.

Le 21 janvier à 19h30 aux Cinémas du Grütli.

Les Petites marguerites

19H30 | VOSTFR | 74’ VERA CHYTILOVÁ 1966 | TCHÉCOSLOVAQUIE

Ce film emblématique de la Nouvelle Vague tchèque est une expérience esthétique et cinématographique, un film-collage étonnant et saccagé. À l’écran, le binôme que forment Marie I et Marie II semble revendiquer une nouvelle manière d’être dans le monde : joyeuse, révoltée, impétueuse. Unies dans l’envie de mettre à mal l’ordre et les conventions sociales, elles font de la désobéissance un jeu et créent un univers ravageur.

Nominé dans le Top 10 des meilleurs films par les Cahiers du Cinéma en 1967.

Le 15 avril à 19h30 aux Cinémas du Grütli.

Adam

19H30 | V0STFR | 98’ MARYAM TOUZANI 2019 | MAROC, FRANCE, BELGIQUE

Dans la médina de Casablanca, Abla, veuve et mère d’une enfant de 8 ans, tient un magasin de pâtisseries. Samia, une jeune femme enceinte de presque 9 mois, frappe à toutes les portes à la recherche d’un travail et d’un toit. Avec beaucoup de retenue, Abla accepte d’accueillir Samia pour quelques nuits. À travers les gestes, les regards et le travail au quotidien, les deux femmes se découvrent peu à peu.

Nominé deux fois au Festival de Cannes en 2019.

Le 19 novembre à 19h30 aux Cinémas du Grütli.

Skate Kitchen

19H30 | V0STFR | 106’ CRYSTAL MOSELLE 2018 | ÉTATS-UNIS

Camille, une adolescente introvertie de Long Island, suit sur Instagram le groupe de skateuses new-yorkais, les « Skate Kitchen ». Fuyant le domicile familial, elle part à leur recherche et se lie d’amitié avec elles. Dans une quête de liberté et d’émancipation, elles traversent ensemble la ville sur leurs skateboards tout en cherchant leur place au sein d’un espace urbain dominé par les hommes. Une plongée dans ce collectif de skateuses inspirantes fait de chutes et de tricks sur le bitume new-yorkais.

Nominé au Festival du Film de Sundance en 2018.

Le 4 mars à 19h30 aux Cinémas du Grütli.

Frozen River

19H30 | V0STFR | 97’ COURTNEY HUNT 2008 | ÉTATS-UNIS

Ray peine à joindre les deux bouts et à offrir à sa famille le logement qu’elle désire. Lila, membre de la tribu des Mohawks, survit en faisant passer des clandestin·e·s entre les États-Unis et le Canada. Un jour, leur vie se lie au détour d’un vol de voiture. Sur le fleuve gelé du SaintLaurent, les deux femmes vont tisser un lien d’une force nouvelle, déjouant les frontières réelles et sociales, mais aussi la surveillance policière.

Nominé deux fois aux Oscars 2019.

Le 8 octobre à 19h30 aux Cinémas du Grütli.

Horaires et lieu

Toutes les projections ont lieu aux Cinémas du Grütli (Rue du Général-Dufour 16 1204 Genève).

Accessibilité :

  • En voiture: via le Parking de Plainpalais qui se trouve à 200m
  • En bus et tram: en sortant aux arrêts Cirque et Place Neuve 
  • En vélo: des parkings à vélos devant le bâtiment
  • Les salles sont accessibles aux personnes en chaise roulante et sont équipées d’une boucle magnétique. Toutes les conditions d’accessibilité aux cinémas du Grütli détaillées sur Culture accessible Genève https://culture-accessible.ch/lieux/les-cinemas-du-grutli

Horaires :

Jeudi 8 octobre à 19h30 : Frozen River de Courtney Hunt

Jeudi 19 novembre à 19h30 : Adam de Maryam Touzani

Jeudi 21 janvier à 19h30 : Wives d’Anja Breien

Jeudi 04 mars à 19h30 : Skate Kitchen de Crystal Moselle

Jeudi 15 avril : Les Petites marguerites de Vera Chytilová

Jeudi 3 juin : Portrait de la jeune fille en feu de Céline Sciamma

Édition précédente

Le cinéma de genre à l’honneur en 2019

L’horreur avec Julia Ducournau, le western avec Kelly Reichardt, le thriller avec Andrea Arnold et le fantastique avec Ana Lily Amirpour: cette première édition a mis à l’honneur quatre réalisatrices qui se sont emparées de genres cinématographiques habituellement étiquetés comme masculins.

De février à juin 2019, se sont déroulées quatre soirées pour rendre visibles d’autres images et d’autres histoires de femmes, pour découvrir des héroïnes nouvelles, des réalisatrices méconnues, pour réfléchir à la question de la représentation du corps, du regard et du désir.

Les éclairages des expertes

Pour illuminer les perspectives ouvertes par le film et échanger points de vues et ressentis, chaque séance a été suivie de l’intervention d’une experte – théoricienne ou professionnelle – du monde de l’audiovisuel et du cinéma ainsi que d’un temps de discussion avec le public.

Le podcast Les sœurs Lumière

Pour préparer le regard et nourrir la réflexion, l’équipe du ciné-club a préparé un podcast par projection, diffusé et co-produit par La VostokE, première radio 100 % féminine de Suisse. L’occasion de se mettre en appétit pour le film et de découvrir les enjeux soulevés par les œuvres programmées, le tout 0 % spolier garanti !

  • 28 février 2019 : Grave de Julia Ducournau

« Grave » de Julia Ducournau : un film-événement peu montré en Suisse

Justine, jeune surdouée de 16 ans, intègre la grande école vétérinaire où ses parents se sont formés et où sa soeur aînée, Alexia, étudie déjà. Végétarienne comme tous les membres de sa famille, la jeune fille se retrouve forcée à manger de la viande lors d’un bizutage. Une étrange transformation s’opère alors en elle et l’entraîne dans ce qui va ressembler à une forme plutôt radicale de rite de passage.

Film-événement, « Grave » a marqué les esprits avant même sa sortie en salle. Décrit par sa réalisatrice comme «une métaphore cannibale du passage à l’âge adulte », « Grave » navigue entre les genres de la comédie, du teen movie et du body horror porté par une esthétique au cordeau et une B.O. parfaitement pensée. Loin du sensationnalisme vendu par sa bande-annonce, le scénario complexe et intelligent de Grave soulève nombre de thématiques fascinantes et touchantes : le passage à l’âge adulte, l’appropriation de son corps, de ses pulsions et de ses désirs en tant que femme, les frontières parfois floues entre humain et animal, les tensions entre groupe et individu… Un film drôle, intense et délicat.

Intervenantes :

Mélanie Boissonneau et Océane Wannaz  

Le podcast :

Ce tout premier épisode du podcast Les sœurs Lumière est animé par Sara, Isaline et Chloé. Elles  présentent le ciné-club, évoquent les aspects techniques du tournage et les choix esthétiques de Julia Ducournau et s’arrêtent sur trois thématiques-clés de Grave : les frontières, parfois troubles, entre humains et animaux, le déterminisme familial et social et le désir féminin et la découverte de sa sexualité dans une société patriarcale.

À écouter sur le site de La VostokE : https://radiovostok.ch/les-soeurs-lumiere-grave-de-julia-ducournau/

  • 04 avril 2019: La dernière piste de Kelly Reichardt

Survival movie contemplatif, La Dernière piste  raconte l’errance d’une caravane de pionnier·ère·s perdu·e·s sur la route qui devait les mener aux terres promises du grand Ouest étasunien. Sélectionné à la Mostra de Venise en 2011, le western composé par Reichardt a été salué par la critique comme un renouvellement salvateur du genre. Interrogeant tout à la fois le péché originel de sa nation – la spoliation des terres des autochtones par les colons blancs – et la complexité des rapports de domination au sein de la micro-société qu’elle met en scène, la réalisatrice étasunienne signe une fresque hypnotisante qui résonne comme une question à ses compatriotes. Un film politique à plusieurs égards, puisqu’il nous montre les angles morts d’une histoire qui n’a que trop longtemps été racontée que d’un seul point de vue : celui de l’homme blanc occidental.

Intervenante :

Stéphane Mitchell, Co-fondatrice du SWAN (Swiss Women’s Audiovisual Network) 

Le podcast :

À écouter sur le site de La VostokE :  https://radiovostok.ch/les-soeurs-lumiere-la-derniere-piste-de-kelly-reichardt/

  • 16 mai 2019 : Red Road d’Andrea Arnold

Jackie, opératrice pour une société de vidéo surveillance, repère sur l’un des écrans l’homme à l’origine de la mort de sa famille. Elle décide de l’approcher, nous entraînant du même coup dans une traque haletante et troublante par caméras interposées… Prix du Jury à Cannes 2006.

Le podcast :

À écouter sur le site de La VostokE : https://radiovostok.ch/les-soeurs-lumiere-red-road-de-andrea-arnold/

  • 14 juin 2019 : A Girl Walks Home Alone at Night

Bad City : une ville déserte, où la population paraît partagée entre les dealers, les prostituées et les clients…
Une jeune femme y dévore les hommes, tous sauf un: un jeune iranien, un inadapté qui subit un peu le monde autour de lui, qui essaye de se créer une meilleure vie tout en restant du « bon » coté de la ligne à ne pas franchir. En ne la franchissant pas, il gagne la sympathie (l’amour ?) de la jeune vampire…

Le podcast :

À écouter sur le site de La VostokE : https://radiovostok.ch/les-soeurs-lumieres-a-girl-walks-home-alone-at-night-de-ana-lily-amirpour/